Genève

Franckovision 2020 – Semaine 5

Publié le Mis à jour le

Semaine 5 : Dernière révélation !

 

Franckovision 2020 - Semaine 5

 

La dernière semaine des sélections régionales vient de se terminer ! Nous connaissons donc désormais les 36 concurrents de cette édition 2020 du Franckovision ! De nombreux événements commenceront cette prochaine semaine avec le tirage au sort des demi-finales, les reviews organisés par Olarfy et commenté par ce dernier ainsi que Yoha17 et le début des votes des demi-finales !

 

Quels régions ont décidé d’annoncer leur représentant lors de cette dernière semaine de sélection ?

 

Valencia a décidé de faire à confiance Isak Danielson et son titre « Silence » qui gagne le Gala de Valencia 2020 avec 27.8% des voix juste devant Derya Yıldırım (25.9%), FINNEAS (24.1%), Blackbriar (18.5%) et Gracey (3.7%). Isak Danielson représentera donc enfin une région après avoir échoué dans trois sélections différentes cette année…

 

La Bavière sera représenté par Malik Harris et son titre « Home » qui gagne le Ein Lied für Bayern 2020 avec 26.53% des voix devant Hey Violet (24.49%), Jonas Monar (20.41%), Lena X Nico Santos (18.37%) et Madame Monsieur feat. Jérémy Frérot (10.2%).

 

Belgrade sera représenté par Thorsteinn Einarsson et son titre « Symphony (Veiðimaður) » qui gagne le Beofestival 2020 avec 26.9% des voix devant Isak Danielson (21.2%), James Smith (19.2%), Lanberry (17.3%) et Iris (15.4%). Thorsteinn Einarsson avait déjà tenté de représenter le Péloponnèse et la Transylvanie au Franckovision dans des années antérieurs sans y parvenir, c’est chose faîtes pour Belgrade cette année !

 

Le Northern Territory sera représenté par Ray Dalton et son titre « In My Bones » qui gagne le Our Song 2020 avec 35.4% des voix devant Grace Anckerman (22.9%), The Faim (20.8%), Tom Grennan (14.6%) et Dan Aura (6.3%).

 

Montréal sera représenté par le groupe FOALS et leur titre « The Runner » qui gagne le Festival de la voix 2020 avec 31.1% des voix devant Alex Nevsky (24.4%), Hamzaa (17.8%), Palaye Royale (17.8%) et Ludovick Bourgeois (8.9%).

 

Enfin Genève conclure notre tour des sélections régionales, la région sera représenté par le duo Smith & Thell et leur titre « Hotel Walls » qui gagne le Super Smash Song 2020 avec 26.8% des voix devant Sonnet Son (21.4%), Philippine (19.6%), Winona Oak (16.1%) et Faouzia (16.1%). Le duo Smith & Thell avait déjà représenté Helsingborg au Franckovision 2017 sans parvenir à se qualifier en Finale du concours.

 

Le Péloponnèse ?

 

 

C’est lors d’un live exceptionnel en collaboration avec la Catalogne et New-York que la chanson et l’artiste qui défendra les couleurs du Péloponnèse au Franckovision 2020 à Tunis a été annoncé. Il s’agit de Madilyn Bailey et de son titre « Red Ribbon ». Une chanson émouvante au message universel qui a particulièrement touché le chef de délégation du Péloponnèse.

 

 

 

Vous pouvez retrouver plus d’info avec un article détaillé en cliquant ICI !

 

Listes des contributions du Franckovision 2020 :

 

Algarve : Banks – « Contamined »

Bavière : Malik Harris – « Home »

Belgrade : Thorsteinn Einarsson – « Symphony (Veiðimaður) »

Cassovie : Lola Marsh – « Echoes »

Catalogne : Nicos Santos – « Play With Fire »

Champagne : Lxandra – « Swimming pools »

Corrèze :Ben Platt – « Rain »

Dalmatie : Polina Gagarina – « Смотри »

Dordogne : Madison Beer – « Stained Glass »

Drôme : Débler – « Adictium »

Dzukija : Sophie and The Giants – « Break The Silence »

Erevan :Zayde et Neonie – « Oblivion »

Fès-Meknès : Zalagasper – « Come To Me »

Finistère : LAUV – « Modern Loneliness »

Genève : Smith & Thell – « Hotel Walls »

Kanto : Jübel – « Running Out Of Love »

Laponie :  PAX (Paradise Auxiliary) feat. Roxen – « Over and Over »

Midi-Pyrénées : AWOLNATION feat Alice Merton – « The Best »

Montréal : FOALS – « The Runner »

Namur : Dreamcatcher – « Scream »

Nevada : Aṣa – « Good Thing »

New-York : Klara Hammarström – « You Should Know Me Better »

Noord-Holland : Kensington – « Uncharted »

Northern Territory : Ray Dalton – « In My Bones »

Oblast de Belgorod : Olya Polyakova – « Ey sekundochku »

Oblast de Kiev : Onuka – « Zenit »

Pärnumaa : NAVIBAND – Галилео (Два человека)

Prague : Tones and I – « Bad Child »

Péloponnèse : Madilyn Bailey – « Red Ribbon »

Région du Nord : Sevak Amroyan – « Yarkhushta » (Յարխուշտա)

Shanghai : Kalandra – « The Waiting Game »

Sudurnes : Sofi TukKer – « Swing »

Tel Aviv : Noa Kirel – « SLT »

Transylvanie : Smash Into Piece – « Arcadia »

Tunis : Celeste – « Stop This Flame »

Valencia : Isak Danielson – « Silence »

 

 

 

Genève Franckovision 2019

Publié le Mis à jour le

Genève

 

Voici aujourd’hui l’interview de AnthonyJU, chef de délégation de Genève.

Mais tu peux m’appeler Anthony 8)

1. Comment avez-vous réagi après votre qualification en Finale ?

J’étais surpris car depuis le début, je me voyais vraiment NQ en voyant le niveau de la DF. Jusqu’au dernier moment, j’étais convaincu que je ne passais pas et quand je fus le dernier annoncé, j’ai hurlé de joie mode silencieux et entamer une danse mode gourou. Bon après, je pense que c’était de justesse ma qualification et je suis rapidement redescendu de mon nuage, je ne voulais pas m’envoler vers d’autres cieux.

2. Quel est le point fort de votre contribution ? Le point faible ?

Le point fort est son style, c’est une puissante pop rock avec un refrain puissant assez calibré pour le Francko contrairement à nos précédentes chansons qui étaient toutes risquées mais cette fois, on a voulu opter pour quelque chose de plus safe, pouvant résister sur le long terme tout en misant sur la qualité.

Le point faible réside justement sur le fait qu’elle soit trop calibré et pouvant être passe-partout. Si nos précédentes chansons ne l’étaient pas, Colors l’est plus. De ma sélection, c’est la plus safe qui l’a emporté sur 3 titres qui étaient plus vus comme la potentielle chanson de Genève et qui m’aurait moins inquiété sur une NQ.

3. Selon vous, quel sera votre classement ? Pensez-vous avoir la capacité de faire un top 10 ou mieux une victoire ?

Soyons franc, nous rêvons dans nos rêves les plus fous de voir Genève l’emporter. On y a cru en 2017 puis plus silencieusement en 2018 et pour 2019, honnêtement nous espérons faire et ENFIN un bon classement en sortant du bottom 5 mais il est clair que nous ne gagnerons pas et pour ça, on se base s’il y a une hype autour de Genève ou pas…

… et il n’y en a pas. Puis, comparé à l’année passée niveau commentaire, il semble que notre région est voué à subir le même destin que notre chère Faouzia. Donc, nous sommes prêts pour un nouveau bottom 5 même 3 puisqu’on ne l’a jamais quitté.

Vous verrez, j’aurai raison et quoi qu’il arrive, je garderai…

4. Quel est votre objectif pour ce Franckovision ? (Qualification en Finale, Top 10, victoire etc…)

La qualification bien sûr et c’est fait. Le reste est du bonus maintenant. Mais notre objectif depuis 2017 est de hisser notre région parmi celles qui attisent la hype rien lorsque leur nom est évoqué, qu’on soit considéré comme redoutable, un favori quoi.

Malheureusement chaque année, c’est la désillusion dès qu’on lance notre sélection où on espère lire « Wow, excellente sélection. Alerte winner. Meilleure sélection. Etc. »

Bref, cette chanson expliquera tout :

Omg ce que je suis désespéré mais normal parce que je suis une

5. Etes-vous satisfait des régions qualifiées en Finale ?

Dans l’ensemble oui même si comme tout le monde, il y a eu des pertes mais la majorité de nos chouchous sont passés.

6. Quelles sont, pour vous, les régions qui devaient absolument participer à la Finale du Franckovision ? (3 maximum)

Honnêtement, tout le monde aurait mérité d’être en finale mais les 3 régions absentes sont la Dordogne, l’Andalousie et les Midi-Pyrénées avec en bonus la Cassovie, Kansai (pour la prise de risque chaque année) et Seine-et-Marne.

7. Si vous deviez donner une note sur 20 pour ce Franckovision, elle serait ?

Hum… roulement de tambour… 20/20 :-*

Sommes-nous surpris ? 8)
Normal avec moi, je suis tellement easy 8)

8. Pouvez-vous nous donner le détail de votre scénographie ?

Contrairement aux années précédentes, c’est là aussi un gros changement.

Pour commencer, Kulick est seul sur scène plongé dans la pénombre avec un projecteur braqué sur lui. Des barils sont disposés le long de la scène dont les flammes sortent durant les refrains comme dans le clip ainsi que depuis la scène vers la fin. Beaucoup de pyrotechnie :P

Des images du clip apparaissent à l’écran à savoir les différentes personnes. De la fumée de différentes couleurs (rouge, bleu, jaune et blanche) entoure la scène. Des choristes masculins le soutiennent sur le refrain.

Nous verrons si cela suffit :)

9. Comment trouvez-vous Miami ?

Oulà il y a des choses à dire ici et on ne nous dit pas tout 8)

Tout d’abord, il faut savoir que Kulick était déjà sur place en raison de sa tournée au travers les USA. La délégation est arrivée sans encombre même si on faisait partie des dernières arrivées aux nouvelles. On voyait au loin la délégation d’Île-de-France sortir de l’aéroport tandis qu’on entendait celle du Northern Territory arrivant avec des caisses puis contrôlée par les agents de sécurité révélant qu’il y avait des reptiles et araignées dedans. Quand nous avons quitté l’aéroport, ils étaient encore avec les agents. Nous sommes allés tout de suite à notre hôtel 5 étoiles appelé Fontainebleau Miami Beach pour déposer nos affaires.

Ensuite, nous avons visité Miami en commençant par DisneyWorld et ses parcs à thèmes affiliés et je peux dire qu’on s’est bien amusé. On a croisé là-bas la délégation de Seine et Marne dont le HoD semblait être très euphorique.

Ensuite nous sommes sur la célèbre Miami Beach afin de bronzer et dans mon cas, profiter de la faune locale comme le faisait déjà  la délégation de Kanto mais sur une autre plage 8)
On a même eu droit à un cours de fitness avec T-Nice qui faisait son entraînement par ici et qui a accepté de nous donner un cours :-*

Ensuite, j’ai appris que le chef de délégation d’Erevan, réputé bogoss, bronzait pas loin. Je me suis caché et l’observait de loin avec mes jumelles. Apparemment, je n’étais pas seul, j’ai repéré plusieurs autres HoDs faisant la même chose (il y avait New York, Péloponnèse, Kanto, Corrèze et apparemment, la Catalogne et Oblast de Belgorod étaient dans les parages mais sans en être sûr). Malheureusement pour nous tous, le HoD a réussi à nous fausser compagnie sans que l’on remarque mais a laissé derrière lui une petite carte marqué « Teasing à l’arménienne, raté les chaudières ! 8) »

Nous avons quand même profiter de visiter Miami et ses environs en allant au Cap Canaveral, Tampa, Saint-Augustine, Daytona Beach, Hollywood Beach et même le fameux Coral Castle dont on a croisé la délégation de la Cassovie. Je n’avais jamais vu autant de petits drapeaux tout mignons et qui disaient à chaque fois « Taboudi ».

Au Dolphin Mall, on a croisé les délégations de l’Algarve, du Nevada et de l’Andalousie dévalisant les magasins avant que cette dernière ne rejoigne ses potes d’Helsingborg et de Washington, on raconte qu’ils ont eu un petit accrochage mais amical. L’Algarve était trop lovely comme d’hab’, elle voulait offrir des petites attentions à toutes les délégations. On a aussi croisé celles du Noord-Holland, Drôme, Région du Nord, Champagne, Midi-Pyrénées et Laponie entrain de boire un café en allant prendre un petit rafraîchissement. On a pu discuter avec le Nevada qui demandait des nouvelles de Luca Hänni. De plus, on avait aperçu l’Oblast de Belgorod qui avait loué une galerie pour exposer des œuvres et des dessins. Ce qui est marrant, on voyait un tableau montrant la Corrèze posant comme la Joconde et un autre montrant Erevan posant comme Rose dans Titanic.

En allant dans une boîte où il y a un karaoké, on a croisé la délégation du Fès-Meknès qui chantait avec le cœur même s’il y a un peu de progrès à faire mais ce n’est rien à côté de celle de la Floride où il y a eu une vague de KO dont il a fallu évacuer tout ce beau monde, apparemment évanouissement de rire. Il y avait la Dalmatie chantant bien, la Poméranie qui était impressionnant et le rap endiablé de Sercq. On a eu la chance de rencontrer la célèbre secrétaire de Sercq qui perdait pas mal de feuilles, cela explique pas mal de choses de ce qu’on avait entendu à propos d’elle. Il y avait pas loin un spectacle de Chippendale et on a retrouvé Kanto n’arrêtant pas de donner de l’argent aux strip-teaseurs.

Il faut que je raconte une anecdote car nous avons appris qu’il y a eu une tentative d’attaque contre New York ! On prenait un verre dans un hôtel quand on a commencé à entendre des cris d’effroi et toute la délégation de la Catalogne évacuée en civière. Apparemment, des araignées géantes d’Australie ont été lâchées dans la chambre du HoD et l’étage créant une panique générale. Mais le hic, c’est qu’au lieu d’être lâchées chez celui de New York, c’est la Catalogne qui a tout pris. Ce qui s’est passé, c’est que la chambre de New York était le numéro 99 tandis que l’autre était 66 et par une pure coïncidence, la vis supérieure de chacune a lâché inversant les numéros. Et il fallait que la Catalogne ait la phobie des araignées. Pratiquement tout le monde avait deviné d’où elles venaient mais quelqu’un les avait commandé, apparemment des rumeurs indiquent qu’un balkanique aurait voulu faire peur à New York. Ce dernier a demandé à ce qu’on arrête Belgrade et qu’on le punisse. J’ignore la sanction après.

Ensuite, on a visité les Everglades aux côtés de la Bavière, Pärnumaa, Namur, Kansai, Queensland et Dzūkija et on a même croisé des crocodiles. Je peux dire que Pärnumaa était très curieux et il nous étalé sa culture de la nature (pas étonnant quand on voit qui chante pour la région). Dzūkija était très blagueur, il n’arrêtait pas de nous faire marrer.

Puis on est allé à Sea World voir les spectacles d’orque et de dauphins. Prague et Dordogne étaient présentes dont la première avait été éclaboussée par les orques. Maintenant que j’y pense, nous n’avons jamais croisé la Transylvanie mais on raconte qu’il ne sortait que la nuit et aussi, on a pu croiser dans les rues Valencia rentrant à leur hôtel. On ne parlera pas d’Istanbul, apparemment aucune trace d’eux, on se demande même s’ils ont atterris à Miami.

Pour Tunis, il nous a rejoint, après s’être remis du Lovewave de la Floride, à l’American Airlines Arena pour assister à notre concert privé où de nombreux artistes étaient présents dont la sélection de Genève et celles du passées avec plusieurs représentants actuels des autres délégations. Le concert a duré aussi longtemps que tout le festival de Sanremo réuni, Tunis était heureux mais KO. Je crois avoir entendu au loin « où est Nassi et Alexander Rybak « ? » :P

Pour conclure, Miami est vraiment une très belle ville et avec beaucoup de lieux à visiter, on s’ennuie rarement, les températures sont agréables, on mange bien et la faune locale était hot. Et le HoD hôte nous a beaucoup divertis.


Je crois que tout le monde est KO jusqu’ici ou JPP 8)

10. Parlons maintenant un peu des sélections régionales, quelles sont vos 3 plus grosses déceptions en finale régionale cette année (choisissez 3 chansons) ?

Elena Tsagkrinou –  Pame Ap’ Tin Arhi (Champagne)
Ruben – Power (Belgrade)
Gabby Barrett – I Hope (Île-De-France)
Lena – Thank You (Sercq)
Alle Farben feat Ilira – Fading (Dalmatie)
Katy Perry – Never really over (Poméranie)
Walk The Moon – Timebomb (Corrèze)
Luna – Los Angeles (Péloponnèse)
Alice Chater – Hourglass (Oblast de Belgorod)
Ava Max – So Am I (Drôme)
Within Temptation ft. Jacoby Shaddix – The Reckoning (Namur)
Amanda Delara – Soldiers & Karla Grunewaldt – Desatar (Tunis)

Oups, il y en a plus que 3 8) De plus, Power devait figurer dans ma NF mais a été sacrifiée pour sauver les 4 autres.

À cela se rajoute celles de ma sélection :

Davina Michelle – Skyward
Smith & Thell feat. Swedish Jam Factory – Forgive Me Friend
Avril Lavigne – Head Above Water

J’ai encore du mal à croire comment elles ont pu être battues par notre 4ème choix de la sélection à savoir Kulick.

Puis il y a de grosses absences de chansons qui auraient dû être dans certaines sélections comme Lay By Me de Ruben dont je voyais vraiment Helsingborg la proposer. Tel Aviv mais omg, depuis 3 ans, elle passe à côté de bops qui lui auraient permis de faire mieux et même de se qualifier :'( Heureusement que Champagne était là pour nous donner au moins Elena Tsagkrinou car je fus choqué de ne pas la voir, ainsi qu’une autre absence grec, en Péloponnèse. Et encore :o

11. Comment trouvez-vous l’organisation du Franckovision 2019 ?

L’arrivée de Nathan était ce qu’il fallait pour aider Chris dans l’organisation et le déroulement du Francko, le règlement tel qu’il est maintenant est quasiment parfait mais surtout l’ambiance qui y règne est toujours présent faisant de ce concours le meilleur qui soit. Tout s’est déroulé sans problèmes.

La seule chose que j’améliorai est de donner le lien du formulaire d’envoi des chansons un peu plus tôt afin que ceux qui ne sont pas rapide ou/et écrivent avec seulement un doigt puisse être sur un même pied d’égalité au moment de l’envoi (surtout qu’il y avait 3 personnes qui l’avaient avant et qui avaient déjà préparé leur liste pour l’envoi 8)).

Bravo Chris, Nathan et toute l’équipe du groupe de référence.

12. Le slogan cette année est : « La musique vous donne des sensations fortes ». Mais pour vous, quelle expérience peut-vous donner le plus grand frisson ?

Une victoire surprise après de nombreux échecs et une reconnaissance que ma région n’est pas faible comme mon pays à l’Eurovision. Honnêtement, écouter les chansons et tenter de trouver les joyaux qui me feront vibrer comme avec Faouzia, Dobroe Utro ou encore Hero de Namie Amuro. La musique et la découverte est ce qui me donne le plus grand frisson :-*

13) Est-ce que votre région participera au prochain Franckovision ?

Hum, je ne sais pas. Il peut se passer des tas de choses en un an (moins en réalité lol) et actuellement, de gros changements sont à venir, pas complètement encore mais on est sur la voie. Bon après, on a déjà commencé nos recherches. En cas de top 5 minimum, Genève sera présente pour honorer sa place d’AQ. Dans tous les cas, nous serons présents mais tout dépendra où on en est d’ici-là.

Questions internautes :

Entre tes premières participations pas forcement couronnées de succès et ta seconde qualification d’affilée, on peut dire que Genève a beaucoup évolué au fil des années. Est-ce que c’est la même chose pour toi ? Est-ce que ta vision du concours à changer avec le temps ?

Ouh la question existentielle ! Soit c’est du Matt tout craché ou quelqu’un en avait une sur le moment (ou pire, c’est Jason qui s’est dévolu car personne n’en avait posé une pour moi).

Cela fait plus de 3 ans et demi que je suis sur le forum et j’ai l’impression d’y être depuis des lustres. Depuis ma première participation à aujourd’hui, Genève comme moi avons beaucoup évolué, on pourrait comparer notre évolution comme la pierre jeté dans l’étang. Au début, on est arrivé comme la pierre qui perturbe le l’étang tranquille, provoquant ensuite des vagues faisant même tout déborder puis se calme laissant l’étang reprendre son calme (cette comparaison pourrie) :P

Depuis nos débuts, on a beaucoup évolué avec des hauts et des bas, de bonnes choses comme de mauvaises. Je pense qu’aujourd’hui, on est arrivé à un bon équilibre même si ça peut être encore amélioré. C’est comme Genève qui, au début, se cherchait et était entrain de faire n’importe quoi et maintenant, on sait où on va, on propose des chansons que nous aimons et ayant le potentiel pour nous emmener loin même si rien n’est acquis. Avec le temps, ma vision du concours a changé, je ne suis plus celui qui se berçait des illusions, maintenant je vois le concours comme un passe-temps, un simple jeu où je peux proposer ma musique et écouter celle des autres tout en m’enrichissant musicalement.

Mais on continue de grandir en faisant de bonnes choses comme des erreurs et même si on change comme par exemple cette année, Genève n’a pas fait sa préparty par manque de temps et d’idée mais il ne faut pas perdre le petit grain de folie et ce que nous sommes au fond. Et une partie de notre évolution se fait au contact des membres du forum qui est un peu comme ma seconde famille et j’ai toujours envie de partager ma passion et de grandir avec eux. Même si ces derniers mois, j’étais pas mal absent, j’ai toujours encore envie de m’appliquer et d’apporter ce que je suis pour améliorer le forum et conserver l’ambiance qui règne.

Donc oui, j’ai beaucoup changé et aussi mon regard sur le concours :D

Merci pour cette interview et bonne chance pour la Finale !

 

Genève est représenté cette année par Kulick et sa chanson « Colors  » qui passera en 14ème position en Finale :

 

Franckovision 2019 – Semaine 4

Publié le Mis à jour le

Semaine 4 : Fin des sélections régionales !

 

Franckovision 2019 - Semaine 4

 

Il s’agit déjà de la fin des sélections régionales du Franckovision 2019 ! Effectivement, les délégations avaient jusqu’au vendredi 5 juillet pour envoyer leur dossier de participation et ainsi envoyer leur contribution pour ce Franckovision qui aura lieu à Miami ! Voici donc pour la dernière fois, un petit résumé de cette semaine dans le monde du Franckovision 2019 !

 

 

Quels sont les dernières régions à avoir annoncé leur représentant ?

 

 

18 régions ont annoncé leur représentant cette semaine, je vous laisse les découvrir ! Par ordre d’apparition :

 

La Seine-et-Marne sera représenté par Agua Roja et son titre « Be Alone » qui gagne le Serhatvision 2019 avec 37% des voix. La région de Disney utilisera-t-elle de la poudre de fée pour gagner le Franckovision 2019 ?

 

L’Algarve sera représenté par Grace Carter et son titre « Heal Me » qui gagne le Festival Algarvio da Música 2019 avec 30.2% des voix. L’Algarve avait réussi à se qualifier en Finale l’année dernière pour la première fois de son histoire et avait fini au porte du podium, à la 4ème place !

 

La Transylvanie sera représenté par le groupe Rüfüs Du Sol et leur titre « No Place » qui gagne le Erdély Fesztival 2019 avec 33.3% des voix. La région du célèbre Dracula a déjà gagné le concours en 2015 avec Anael et sa chanson « Glow ».

 

Pärnumaa sera représenté par Every Green in May & Johanna Kurkela et leur chanson « Korsukylä » qui gagne le Pärnumaa Laulupidu 2019  avec 46.7% des voix. Pärnumaa avait déjà tenté un style un peu près similaire en 2017 et avait fini 2ème derrière Belgrade. Créera-t-elle le même engouement cette année ?

 

Le Noord-Holland sera représenté par Dotan et son titre « Numb » qui gagne le NL-MuzielFestival 2019 avec 40.7% des voix. Dotan arrivera-t-il a remporté le Franckovision 2019 pour le Noord-Holland comme l’a fait Duncan Laurence pour les Pays-Bas à l’Eurovision 2019 ?

 

La Bavière sera représenté par Wincent Weiss et son titre « Hier mit Dir » qui gagne le Ein Lied für Bayern 2019 avec 32.7% des voix. C’est la première fois que la Bavière est représenté par une chanson en allemand !

 

La Corrèze sera représenté par Bellsaint et son titre « Fight The Giants » qui gagne le Harmonia 2019 avec 33.3% des voix. L’année dernière, la Corrèze a réalisé son meilleure score au Franckovision en terminant à la troisième place avec le groupe Walk the Moon.

 

La Dalmatie sera représenté par Polina Boguesevich et son titre « Ja ne odin » qui gagne le Leopjevanje 2019 avec 31% des voix. Polina Boguesevich gagnera-t-elle le Franckovision après avoir remporté l’Eurovision junior en 2017 ?

 

Belgrade sera représenté par Madeline Juno et son titre « Automatisch » qui gagne le Beofestival 2019 avec 36.4% des voix. Belgrade était la région hôte du Franckovision 2018 et du Franckovision Junior 2018 ! Retournerons-nous à Belgrade l’année prochaine ?

 

Valencia sera représenté par le groupe Dreamers et leur titre « Screws » qui gagne la sélection régionale avec 33.3% des voix. Valencia signe donc son grand retour au Franckovision après 3 ans d’absence !

 

Tel Aviv a décidé de faire confiance au groupe RoadTrip et leur titre « Take This Home »Il s’agit de la cinquième région à choisir son représentant par choix interne.

 

Namur sera représenté par Lea Rue et son titre « Watching You » qui gagne la sélection avec 29.5% des voix. Lea Rue arrivera-t-elle à qualifier Namur pour la quatrième année consécutive ?

 

La Dordogne sera représenté par le groupe Withnin Temptation et leur titre « Mercy Mirror » qui gagne le Festival do Perigord 2019 avec 33.3% des voix. La Dordogne n’a jamais réussi à se qualifier en finale du Franckovision mais la région a réalisé une magnifique troisième place au Franckovision junior 2018 avec Au/Ra qui a essayé de représenter la Dordogne une nouvelle fois cette année sans y parvenir !

 

L’Andalousie sera représenté par le groupe Withnin Temptation et leur titre « In Vain » qui gagne la sélection avec 32.4% des voix. Le groupe Withnin Temptation représentera donc l’Andalousie mais également la Dordogne cette année !

 

La Champagne sera représenté par Sanni et son titre « Kaunis Koti » qui gagne la sélection avec 28.1% des voix. C’est la seconde fois que la Champagne est représenté par une chanson en finnois. En 2017, le groupe Haloo Helsinki avec leur titre « Rakas » avait défendu les couleurs de la région en terminant même à la quatrième place cette année là !

 

Genève sera représenté par Kulick et son titre « Colors » qui gagne le Super Smash Song 2019 avec 37.8% des voix. Genève avait réussi l’année dernière à se qualifier pour la première fois de son histoire en finale du Franckovision. Kulick réussira-t-il à qualifier une nouvelle fois la région en Finale ?

 

Helsingborg sera représenté par le duo composé de Elina Born et de Jüri Pootsmann et leur titre « Jagatud Saladus » qui gagne la sélection avec 55% des voix lors de la super-finale. Effectivement, une égalité a eu lieu lors de la finale régionale entre le duo et Laleh. Helsingborg tentera de remporter la victoire qu’elle a raté de peu l’année dernière en terminant deuxième derrière la Floride !

 

Le Northern Territory sera représenté par Yanga feat. Soweto Gospel Choir et Amanda Black avec leur titre « Promised Land » qui gagne le Uluru Song Contest 2019 avec 61.9% des voix en super-finale. Encore une fois, une égalité a eu lieu entre Yanga ft. Soweto Gospel Choir, Amanda Black et Dido au premier tour de vote. Le Northern Territory sera qualifié directement en Finale du Franckovision 2019 suite à une erreur l’année dernière dans le système de vote. En effet, le Northern Territory aurait dû faire partie des qualifiés en finale à la place de la région Midi-Pyrénées. L’erreur ayant été vu à la fin de la finale du Franckovision 2018, il a été décidé d’une qualification automatique de la région l’année suivante par le groupe de référence du concours.

 

Le Suðurnes est la dernière région à avoir annoncé son représentant, il s’agit de Nicklas Sahl et son titre « Planets » qui gagne la sélection avec 56.67% des voix. Le Suðurnes tentera de se qualifier pour la première fois en finale du Franckovision !

 

Vous pouvez retrouver une liste des contributions de ce Franckovision 2019  en fin d’article !

 

 

Le Péloponnèse ?

 

 

Le Péloponnèse sera représenté par Blas Cantó est son titre « El no soy yo ». C’est la première fois que la région sera défendue par une chanson en espagnole et seulement la seconde fois par une chanson non en anglais. Blas Cantó a remporté le Pelosong 2019 difficilement. Effectivement, il est arrivé en tête des voix du Pelosong 2019 : Ποιος για το Μαϊάμι ? (Qui pour Miami ?) à égalité avec Luna (25.5% des voix chacun). La région a alors organisé un second tour de vote le Pelosong 2019 : τη μονομαχία (Le duel), seulement rien n’y fait, l’égalité se poursuit avec 46.7% des voix chacun. Par conséquent, la délégation a du faire un choix ! C’est alors que le vendredi 28 juin, le chef de délégation du Péloponnèse annonce que Blas Cantó défendra les couleurs du Péloponnèse au Franckovision 2019 à Miami !

 

 

Vous pouvez retrouver plus d’info avec un article détaillé en cliquant ICI !

 

 

Liste des 43 contributions du Franckovision 2019 !

 

Algarve : Grace Carter – « Heal Me »

Andalousie : Withnin Temptation – « In Vain »

Bavière : Wincent Weiss – « Hier mit Dir »

Belgrade : Madeline Juno – « Automatisch »

Cassovie : Jeanne Aded – « Mutate »

Catalogne : Lyra – « Falling »

Champagne : Sanni – « Kaunis Koti »

Corrèze : Belssaint – « Fight The Giants »

Dalmatie : Polina Boguesevich – « Ja ne odin »

Dordogne : Withnin Temptation – « Mercy Mirror »

Drôme : Ycare – « Adieu je t’aime »

Dzukija : Colours in the Street – « Aux étoiles »

Erevan : Vera Brejneva – « Ty Moy Chelovek »

Fès-Meknès : Ska P – « Jaque Al Rey »

Floride : Clara Moe – « Lost »

Genève : Kulick – « Colors »

Helsingborg : Elina Born & Jüri Pootsmann – « Jagatud Saladus »

Île-de-France : Jordan Smith – « Only Love »

Istanbul : Edis – « Bana Ne »

Kansaï : Holland – « I’m So Afraid »

Kantō : Co&Jane – « Les châteaux de sable »

Laponie : Pierdavide Carone, Dear Jack – « Caramelle »

Midi-Pyrénées : Arcadian – « Bonjour, Merci »

Namur : Lea Rue – « Watching You »

Nevada : Welshly Arms – « Sanctuary »

New-York : Leon – « You and I »

Noord-Holland : Dotan – « Numb »

Northern Territory : Yanga feat. Soweto Gospel Choir et Amanda Black – « Promised Land »

Oblast de Belgorod : Marina – « To Be Human »

Pärnumaa : Every Green in May & Johanna Kurkela – « Korsukylä »

Péloponnèse : Blas Cantó – « El no soy yo »

Poméranie : Elina Nechayeva – « La voce dell’alba »

Prague : KSHMR & Yves V feat. Krewella – « No Regrets »

Queensland : Mimoza – « Love For Days »

Région du Nord : Thirty Seconds to Mars – « Rescue Me »

Seine-et-Marne : Agua Roja – « Be Alone »

Sercq : Kassi Ashton & Keith Urban – « Drop Top »

Suðurnes : Nicklas Sahl – « Planets »

Tel Aviv : RoadTrip – « Take This Home »

Transylvanie : Rüfus Du Sol – « No Place »

Tunis : Machineheart – « Overgrown »

Valencia : Dreamers – « Screws »

Washington : Daya – « Insomnia »

 

Vous pouvez trouver un article détaillé avec les 43 contributions du Franckovision 2019 en cliquant ICI !

 

 

Rendez-vous le lundi 8 juillet pour la répartition des demi-finales du Franckovision 2019 !

Genève Franckovision 2018

Publié le

L’interview !

 

1) Comment avez-vous réagi après votre qualification en Finale ?

J’ai hurlé de joie et j’étais tellement content. Après 2 NQs, je m’étais habitué à être éliminé et je m’étais préparé à l’être de nouveau. Ce fut un gros soulagement de voir le nom de ma région sortir.

2) Quel est le point fort de votre contribution ? Le point faible ?

Je dirai que son originalité est à la fois son point fort et son point faible. C’est une chanson très différente des autres tant les couplets et refrains bouleversent et sont différents. C’est comme avoir 2 chansons en une à l’image de Lost and Found (Macédoine 2018) ou Icebreaker (Norvège 2016). Elle casse les codes et peut en rebuter plus d’un à la 1ère écoute parce que ça commence comme une ballade dramatique puis à l’arrivée du refrain, c’est un twist donnant un côté plus profond avec les drops. Elle tire sa force de la puissante vocale de Faouzia possédant une magnifique voix pour son jeune âge et qui a composé et produite (avec Ferro) sa chanson elle-même ce qui constitue un autre point fort.

3) Selon vous, quel sera votre classement ? Pensez-vous avoir la capacité de faire un top 10 ou mieux une victoire ?

C’est difficile à dire, il n’y a aucune hype autour de notre candidate et cela rend encore plus difficile de pronostiquer. Comme expliqué au-dessus, c’est une chanson qui peut se trouver n’importe où dans le tableau, elle peut finir dans le bottom 5 comme finir dans le Top 5 ou au milieu.

À titre personnel, vu que c’est ma 1ère finale, j’espère faire un bon classement et je ne mentirai pas qu’une victoire serait le bienvenue.

4) Quel est votre objectif pour ce Franckovision ? (Qualification en Finale, Top 10, victoire etc…)

L’objectif principal était de nous qualifier enfin et c’est fait, maintenant c’est du bonus.

5) Etes-vous satisfait des régions qualifiées en Finale ?

Oui. Il n’y a aucune chanson qui nous aurait dérangé en finale car on a finis par tous les apprécier et donc tout le monde a mérité / méritait de se qualifier.

6) Quelles sont, pour vous, les régions qui devaient absolument participer à la Finale du Franckovision ? (3 maximun)

Je ne dirai aucun nom car on les aime tous, à nos yeux tous devaient participer à la finale. Toutes les régions sont sur un pied d’égalité même si l’absence de certaines reste une grosse surprise et de ceux qu’on affectionnait particulièrement. Or voilà, Genève est suisse et donc neutre.

7) Si vous deviez donner une note sur 20 pour ce Franckovision, elle serait ?

Elle serait de 20/20 car il y a beaucoup de bonnes chansons, également dans les NFs, même si on n’a pas eu de coup de cœur or le niveau est excellent comme l’Eurovision 2018 #TropGentilEtJeSuisEnFinale 8)

8) Pouvez-vous nous donner le détail de votre scénographie ?

On va la redonner en détail (attention, c’est long 8)) :

Faouzia s’avance depuis l’arrière de la scène vers le devant durant le 1er couplet où elle est seule sur scène. Lorsque le refrain va commencer, elle s’assoit sur le fauteuil du clip et les danseurs apparaîtront depuis derrière le fauteuil au nombre de 6 et se placeront en demi soleil face au fauteuil. Durant tout le 1er refrain, elle chante en étant assis.

Quand commence le 2ème couplet, elle se lève et tourne sur le cercle formé par les danseurs (entre eux et le fauteuil) qui seront parterre en rampant lentement vers le fauteuil. Elle revint et s’assoit sur  le fauteuil pour le 2ème refrain tandis que les danseurs se placeront en trio chacun sur les 2 côtés du fauteuil.

Sur le pont, elle va sur le catwalk et s’avance jusqu’à son extrémité et chante la partie vocale. Les danseurs ne bougeront plus jusqu’au finale de la chanson donné par la partie vocale. Elle revint sur la scène tout en assurant les parties vocales tandis que les choristes (cachées) assurent le refrain et les danseurs danseront chacun de manière perso en restant dans l’esprit de la chorégraphie avant de s’effondrer à la fin de la chanson. Elle se positionne face au public pour la fin de la chanson.

Elle est vêtue de la même robe noire dans le clip et à la fin de la chanson, par un effet magique créé par un flash lumineux, elle revêt une robe blanche avec des motifs roses noirs sur le bas rappelant celles du clip. Tandis que les danseurs portent les mêmes tenues que dans le clip noir et blanc ainsi que les masques qu’ils laissent tomber à la fin de la chanson en même temps que Faouzia portant la robe blanche. Pour éviter le côté Too Much à l’image de Lara Kadis, Faouzia ne porte pas le diadème.

Le décor, similaire au clip avec les colonnes rappelant l’intérieur d’un palais, n’apparaît que dès le refrain en suivant le son des drops ainsi que le jeu de lumière donnant un côté dynamique. Lors du 2ème couplet, il apparaît légèrement puis suit le même schéma du premier refrain avec plus d’intensité avant de replonger dans le noir sur le pont laissant Faouzia seulement éclairée. Idem lors de la reprise du refrain avant d’apparaître complètement à la fin.

Sacha Jean-Baptiste a bien su reproduire l’atmosphère du clip et a donné un résultat à l’image des prestations d’Euphoria, Fly With Me ou encore Lovewave.

9) Comment trouvez-vous la région hôte, Belgrade ?

Elle est magnifique, il y a pas mal de choses à voir comme la Forteresse, Kalemegdan, l’Église Saint-Sava ou celle de Saint-Marc, le Musée Nikola Tesla ainsi que son Musée nationale ou celui militaire, la montagne Avala, Gardoš ou encore Outer Stambol Gate.

On a aimé visiter également le Jardin botanique de Jevremovac, Kuća cveća, Tašmajdan, Ada Ciganlija ou encore son Zoo. On aime la nature :))

10) Comment trouvez-vous l’organisation du Franckovision 2018 ?

Sans tenir compte des quelques couacs car l’erreur est humaine et personne n’est infaillible, elle est au top et on remercie Chris, David et le groupe de référence pour son bon déroulement, bravo.

11) Comme vous le savez sans doute, Dotter a remporté le Franckovision 2017 avec « Evolution ». Vous êtes sur le forum depuis plusieurs mois/années : estimez-vous avoir connu une évolution depuis votre inscription ? Qu’avez-vous appris et qu’est-ce qui a changé depuis votre arrivée ?

Depuis mon 1er jour jusqu’à aujourd’hui, il y a eu une nette évolution. Au départ, je voulais être discret mais je me suis rapidement fait remarquer et est devenu très actif puis des hauts et des bas et maintenant, je me suis assagi. Il n’y a qu’à voir que l’interview comporte beaucoup moins de smiley que d’habitude, je ne poste plus de « +1 » ou de posts avec un ou 2 mots, je m’efforce de faire des phrases ou de poster quelque chose de concret et je suis plus posé. On pourrait dire qu’il y a eu plusieurs versions de moi et celle de maintenant semble mieux correspondre. Néanmoins, mon évolution continue et je ne sais pas ce que je serai par la suite.

J’ai beaucoup appris musicalement en étant sur le forum et des styles que je n’affectionnais pas particulièrement me sont plus accessibles tandis que d’autres, je suis devenu plus exigeant. Également, l’Eurovision est plein de surprises et je l’ai bien compris.

Or j’ai aussi compris pas mal de choses que ce soit dans le forum ou durant ces derniers mois dans ma vie. On n’a qu’une vie et il est bon de ne pas trop considérer la vie virtuel comme un refuge à la vraie. J’ai 27 ans et il y a des tas de choses que je n’ai encore jamais fait que je rêve de faire.

Quand j’étais arrivé, le forum était parfait, jovial et convivial, or il a beaucoup changé ces derniers mois où l’ambiance fut chaotique et lourde sans pouvoir faire quoi que ce soit. J’espère que la nouvelle saison se passera largement mieux.

12) Dernière question. Est-ce que votre région participera au prochain Franckovision ?

Je ne peux pas y répondre avec certitude, il peut se passer des tas de choses en une année. On ne sait pas de quoi sera fait demain ni le futur. Normalement, Genève devrait être présente. Si elle faisait minimum Top 5, là on peut être sûr qu’elle le sera car on considère que c’est un engagement à honorer et lorsque je m’engage sur quelque chose, je ne me défile jamais sauf en cas de force majeur.

Question bonus : « Genève arrive enfin à se qualifier après deux années de non-qualification. Pensez-vous que le changement de style de votre contribution cette année a permis de casser la malédiction de Genève ? »

C’est assez amusant cette question car ce qui a changé, c’est surtout que cette fois on est représenté par une chanson non asiatique mais depuis nos débuts, on continue sur la prise de risque. Le fait d’avoir presque mis de côté l’Asie a permis d’éviter peut-être une 3ème NQ or sans pour autant reposer sur une chanson safe. Powder qui était arrivé second de notre NF nous aurait sûrement qualifié et il aurait été facile de se faire une idée de notre destin en finale or un sentiment nous avait traversé, un sentiment qui nous faisait craindre le fail. Avec My Heart’s Grave, on est direct dans l’inconnu et tout peut arriver.

Nous aimons proposer quelque chose qui se démarque des autres contributions et tenter le niveau hard ou d’entreprendre le chemin le plus abrupt comme dans les jeux vidéo, c’est comme un challenge. On ne sait pas si on continuera sur cette lancée l’année prochaine, tout dépendra du résultat de Faouzia or on sait que s’il est bon, on s’imposera un ou deux pays en plus de la Suisse catalogué comme difficile.

Merci AnthonyJU pour cette interview et bonne chance pour la Finale !

Merci à toi aussi, c’est toujours un plaisir de prendre part à tes interviews :-*

 

Genève est représenté cette année par Faouzia et son titre « My Heart’s Grave » qui passera en 11ème position de la Finale :

 

Genève Franckovision 2018

Publié le

Genève Franckovision 2018

 

Résultat de recherche d'images pour "Genève"

 

Genève vient d’annoncer sa représentante, il s’agit de  Lire la suite »

Genève Franckovision 2017

Publié le

 Interview de Genève 

 

Voici aujourd’hui l’interview d’AnthonyJU chef de délégation de Genève.

1) Quel a été votre sentiment après votre non-qualification en Finale ? 

Dévasté, anéantis, etc. ma réaction (encore j’ai honte) s’est bien vu :'(

J’y avais placé tellement d’espoirs, tellement d’implications par une grosse promo et de travail que ce fut de savoir que tout a été fait en vain :'(

Je pensais qu’Hero était la chanson parfaite pour concilier et faire aimer la musique asiatique.

2) Quel a été, pour vous, le point faible de votre contribution ? Et votre point fort ? 

Peut-être la longueur du morceau et surtout le manque d’une explosion finale qui donnait à la chanson une sensation d’ennui. Son point fort, le message et l’instru.

J’espère néanmoins qu’Hero a pu trouver une place dans le cœur de tout le monde :-*

3) Selon vous, quel a été votre classement ? 

À entendre par ci par là, j’ai l’impression d’avoir fini entre la 12-15ème place :)

Je n’espère pas trop être 11ème car je me sentirai mal. Et j’espère non plus être en-dessous de la 15ème place :-X

4) Quel été votre objectif avant cette non-qualification en Finale ? (Qualification en Finale, Top 10, victoire etc…)

Ben qualification, Top 5, victoire et victoire symbolique d’être le 1er gagnant avec une asiatique. Tout ça envolé, bouhouhou :'(

Quand je l’avais découverte, je pensais que c’était le saint-graal et qu’elle allait m’emmener très haut. Or heureusement, cela m’a permis de faire de Namie Amuro ma chanteuse japonaise officielle :-*

5) Avez-vous été satisfait des régions qualifiées en Finale ? 

Oui majoritairement et heureusement, il n’y a aucune que j’ai détesté sur les 44. Il y a 2 surprises dans les qualifiés et 4 éliminations surprises dont la plus surprenante Helsingborg :-X

La DF2 était celle dont je voyais le plus de massacre tandis que dans la 1ère, pas mal d’évidences.

6) Quelles sont, pour vous, les régions qui auraient dû être qualifiés ? (3 maximun)

Mise à part moi :'( Virginie, Tyrol et Midi Pyrénées. Je pleure encore la Virginie :'(

7) Si vous deviez donner une note sur 20 pour ce Franckovision, elle serait ?

0 car je ne suis pas en finale :P mais sérieusement, 18 :)

8) Quelle été la mise en scène ainsi que le décor de la prestation de votre représentante ? 

Oulà, il y a beaucoup à dire mais en résumé : décor florale avec colonnes, apparition des danseurs et choristes avec les mages, ambiance aquatique avec serpents à eau, formes dorées, les 4 couples exécutant une chorégraphie, changement de robe pour Namie, lumière sur elle et finale avec la scène qui s’élève et sur l’écran où pleins de visages apparaissent pour chanter Hero.

9) Comment trouvez-vous la région hôte, New-York  ?

:-*

Trop cool d’avoir été chez la mauvaise et on a adoré New York :-*

10) Cette année le slogan est « Light Your Dreams » (Allume(z) tes/vos rêve(s)) alors, quel est votre rêve le plus cher ?

Il y en a tellement. Je pense que celui qui peut tous les rassembler est que je sois l’homme le plus heureux du monde en tout :-* :P

11) Est-ce que votre région participera au prochain Franckovision ?

Oh que oui et on reviendra plus fort que jamais 8) :-*

On est déjà au travail ;)

Merci pour cette interview !

 

Genève était représenté par Namie Amuro et sa chanson « Hero » :

 

 

 

 

Genève Franckovision 2017

Publié le

 Genève Franckovision 2017 

 

Afficher l'image d'origine

 

Genève vient d’annoncer sa représentante, il s’agit de  Lire la suite »

Genève Franckovision 2016

Publié le

Interview de Genève

Geneve

Voici aujourd’hui l’interview de EscFanCH chef de délégation de Genève.

1) Quel a été votre sentiment après votre non-qualification en Finale ?

J’étais un peu déçu, triste. J’y croyais en notre qualification mais c’est le jeu.

2) Quel a été, pour vous, le point faible de votre musique ? Et votre point fort ?

La K-Pop qui, comme l’ont dit certains, ça passe ou ça casse, là ça a cassé. Le point fort a été l’audace et la prise de risque d’avoir choisi un morceau se démarquant des autres.

3) Selon vous, quel a été votre classement ?

Avec optimisme, je pense entre 13-15ème. Mais avec pessimisme, dans les 5 derniers.

4) Quel était votre objectif avant cette non-qualification en Finale ? (Qualification en Finale, Top 10, victoire etc…)

Ben une qualification en finale et au moins finir dans le Top 15. La victoire n’était pas prévu.

5) Avez-vous été satisfait des régions qualifiées en Finale ?

Dans l’ensemble oui à part un ou 2.

6) Quelles sont, pour vous, les régions qui auraient dû être qualifiés ? (3 maximun)

Catalogne, Queensland et Limousin. Mais il y en a d’autres aussi.

7) Si vous deviez donner une note sur 20 pour ce Franckovision, elle serait ?

19/20.

8) Quelle était la mise en scène ainsi que le décor de la prestation de votre représentant(e) ?

Le décor aurait été genre comme dans les clips et les lives : des lasers, des rouages, des stéréos. La mise en scène aurait été identique au clip et ceux des lives avec une meilleure mise en avant de l’effet d’optique des bras longs avec les danseurs.

9) Si vous deviez améliorer une chose au Franckovision, elle serait ?

Permettre à plus de monde d’aller en final en cas d’un fort record de participation, genre 30 finalistes.

10) Comment trouvez-vous la région hôte, la Transylvanie ?

Magnifique, une belle découverte et des gens très sympathiques.

11) Comment trouvez-vous l’organisation du Franckovision 2016 ?

Parfait mise à part les problèmes de connexions et la fluidité des soirées.

12) Est-ce que votre région participera au prochain Franckovision ?

Bien entendu, Genève sera là en 2017 et cherchera à faire encore plus fort et marquer le coup. Notre objectif sera d’atteindre la finale, d’être dans le Top 10 voire Top 5 et même voire la 1ère victoire de Genève.

Merci pour cette interview ! 

Genève était représenté par TVXQ et de leur chanson « Catch Me » :

Genève Franckovision 2016

Publié le

Genève Franckovision 2016

Afficher l'image d'origine

Genève vient d’annoncer ses représentants, il s’agit de  Lire la suite »